Fraternité

Lorsque tu insultes la personne que tu aimes, lorsque tu te retournes contre elle, lorsque sa confidence devient ton arme, que tu blesses, que tu humilies, que tu amoindris, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu me regardes comme une femme, lorsque tu décides que tu as le droit d’exprimer tes pensées sur mon corps comme si une étiquette avec un prix m’objectivait, lorsque tu me limites à mon sexe et me renvoies à ma faiblesse, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu me regardes comme un homme, lorsque tu décides que je suis lâche ou limité, lorsque tu soulignes que je ne pense qu’avec mes désirs, que je ne jouis que d’avoir et ne sais pas exister, lorsque tu me limites à mon sexe et me renvoies à ma faiblesse, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu trompes, lorsque tu mens, lorsque tu triches et en appelles à la complexité humaine pour justifier tes manquements, lorsque tu prétends protéger tes proches et épauler les tiens alors que tu caches ton hypocrisie en assassinant la sincérité et en portant le masque de la duplicité, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu rabaisses celui qui est plus bête, lorsque tu juges celui qui est moins bon, lorsque tu te moques de celui qui est médiocre, lorsque tu soupires d’aise de ne pas appartenir à la foule des automates n’utilisant point leur esprit pour se libérer, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu me tues, lorsque tu me violes, lorsque tu me tortures, lorsque tu assures que je fabule en réclamant justice, lorsque tu cries à ma mort et jubiles de ma détresse, lorsque tu me déshumanises et m’arraches mon âme, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu estimes que tu peux vivre à mes dépens, lorsque tu rejettes la faute de mon malheur sur ceux qui te gouvernent, lorsque tu crois être une personne de conviction et non pas juste un pion tout en déboursant l’argent de ma soumission, lorsque tu fermes les yeux sur ta responsabilité et cyniquement en appelles à l’Histoire pour te dédouaner, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu te crois un peu trop supérieur, lorsque tu es certain d’avoir raison, lorsque tu te drapes dans ta différence, lorsque tu creuses le fossé entre toi et les autres, persuadé d’assumer pleinement cette absolue altérité, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu geins car trop d’humains bourdonnent autour de toi, lorsque tu cornes les pages de tes livres en te disant « ça c’est moi et les autres ne le savent pas », lorsque tu décides que ton espèce est noire et sombre et sale et laide mais que tes enfants seront lumineux et grands car tu les élèveras autrement, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu serres la main de celui qui massacre son peuple, lorsque tu acceptes l’or de celui qui nie la dignité des siens, lorsque tu pactises avec celui qui écrase des vies, lorsque tes liens s’enracinent dans les finances et perdent en gain humain, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque je te vois aimer si mal, traiter si odieusement l’être qui accompagne tes pas, rejeter si aveuglément tous ceux qui ne sont pas comme toi, glorifier la solitude dans laquelle tu ne t’épanouis pas, ordonner de violentes sentences contre ceux qui trébuchent comme toi, tu es toujours mon frère. Mais où est ta fraternité ?

Lorsque tu me déçois si totalement, lorsque tu me dégoûtes si profondément, lorsque ma tendresse se tait et laisse place à ma glaciale dureté, je te maudis et me maudis moi-même, je te déteste et me déteste aussi, je te méprise et me méprise tout autant, mais je suis toujours ta sœur. Alors où est ma fraternité ?

Sans doute dans le bras levé de Caïn sur son frère. Mais c’est le bras protecteur d’Abel désespéré qu’il faudrait imiter.

© Béryl Huba-Mylek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s